Accueil | Famille | Prêt pour l'école

Prêt pour l'école

Éveiller l'envie d'apprendre

Dès son entrée à la maternelle, pour que votre enfant soit apte et ouvert aux apprentissages, il doit avoir atteint la maturité scolaire. Loin d’être sorcier, ce concept est fondé sur certains indices. Pour permettre à votre enfant de débuter son parcours scolaire en toute confiance, ces quelques éléments peuvent être travaillés ensemble, en tout simplicité:

  • Le développement du langage
    • Parlez-lui beaucoup, dès son plus jeune âge, en utilisant des mots simples, sans toutefois parler en bébé. Votre enfant emmagasine un nombre impressionnant de mots avant d’arriver à en prononcer un seul.
    • Posez-lui des questions, interrogez-le sur sa journée à la garderie, amenez-le à vous parler de son jouet préféré.
    • Jouez avec les mots, faites des rimes, trouvez des mots qui commencent par le même son. Encouragez-le à entrer dans ce jeu.
    • S’il commet une erreur en parlant, reformulez sa phrase ou son mot de la bonne façon, calmement, en évitant toute moquerie.
  • Développer la motricité
    • Mettez du matériel de bricolage à sa disposition (colle, peinture, ciseaux à bout rond, crayons et papier) et aidez-le à l’utiliser correctement.
    • Amenez-le au parc ou dans un autre endroit de jeu sécuritaire. Vous profiterez du grand air et il pourra courir, sauter, grimper, faire la culbute, se balancer, attraper et lancer un ballon et perfectionner son équilibre à sa guise.
    • Ensemble, jouez avec de la pâte à modeler. Ses petits doigts deviendront de plus en plus habiles.
  • Le développement de l’autonomie
    • Encouragez-le lorsqu’il exécute une tâche seul, comme, par exemple s’habiller, choisir ses vêtements, brosser ses dents.
    • Laissez-le vous aider dans vos tâches quotidiennes.
    • Apprenez-lui à aller à la toilette seul.
    • Aidez-le à se situer dans le temps (demain, hier, les saisons, etc.).
  • Le développement des habiletés sociales
    • Mettez-le en contact avec d’autres enfants. Avec votre aide, il apprendra à partager, à attendre son tour, à prendre sa place et à laisser celle des autres.
    • N’intervenez pas d’emblée dans tous ses conflits. Observez la situation et guidez-le au besoin. L’enfant a besoin d’apprendre à régler ses conflits lui-même.
    • Aidez-le à mettre des mots sur ses émotions et à exprimer ses besoins.
  • L’éveil à la lecture et à l’écriture
    • Allez à la bibliothèque; vous y trouverez des livres pour tous les goûts et tous les âges, dont ceux produits par le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE). Consultez le guide Annie parle à papa et maman, produit par le CREVALE. Il contient des conseils et des suggestions d’activités adaptées à l’éveil à la lecture et à l’écriture des tout-petits.
    • En même temps qu’il développe sa maturité scolaire, l’enfant acquiert de précieuses aptitudes en lecture et en écriture. Ces aptitudes lui permettront d’apprendre plus facilement à lire et à écrire et à devenir un meilleur lecteur. La lecture est la clé de la réussite dans toutes les disciplines à l’école (les examens de mathématiques, de sciences, etc., doivent eux aussi être lus). Des études démontrent qu’un enfant qui atteint un niveau de lecture jugé acceptable à la fin de la deuxième année a davantage de chances de réussir à l’école.
    • Pour aider les enfants à développer davantage leurs aptitudes de lecteurs et de scripteurs, il y a l’éveil à la lecture et à l’écriture. L’une des campagnes du Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE), les Semaines du berceau au sac à dos (lien vers la section dans projets), est par ailleurs dédiée à ce facteur de protection contre le décrochage scolaire. Plusieurs partenaires organisent des activités dans le cadre de cette campagne. Informez vous!

Le CREVALE a préparé un répertoire de sites Internet consacrés au développement des jeunes enfants et de leur maturité scolaire. Consultez-le dans la section Ailleurs sur le Web.

L’entrée à la maternelle

Si l’entrée à la maternelle est une source de stress pour l’enfant, elle l’est également pour plusieurs parents. Le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) vous suggère quelques trucs pour réduire le stress de votre enfant et le vôtre:

  • Profiter des visites exploratoires offertes par plusieurs écoles. Ces visites visent à familiariser l’enfant avec son nouveau milieu.
  • Lui parler en bien de l’école
  • Répondre à ses questions
  • Calmer ses appréhensions
  • L’aider à envisager sa vie d’écolier de façon positive.

Maintenant, pour réduire votre propre stress face à l’entrée à l’école et de votre tout-petit, vous pouvez participer aux rencontres avec l’enseignant organisées en début d’année. Ce premier contact avec l’enseignant vous permet de discuter du fonctionnement de votre enfant en classe et d’être rapidement au courant s’il vit des problèmes relatifs à son comportement ou à ses apprentissages. Votre enfant a besoin de sentir votre intérêt pour ses études. En assistant à ces rencontres, vous lui démontrez votre intérêt.

Pour vous familiariser avec le fonctionnement de l’école et y prendre part activement, participez à son conseil d’établissement, en tant que membre ou simplement comme spectateur (ces rencontres prévoient habituellement une période de questions du public).