Accueil | Famille | Intimidation et taxage

Intimidation et taxage

L’intimidation

L’intimidation regroupe des gestes violents qui se répètent souvent à l’égard d’une personne. On inclut dans cette définition les paroles blessantes, le rejet ou l’exclusion, les coups ou les bousculades prémédités de même que des rumeurs ou déclarations mensongères à l’égard d’autrui. Il est important de distinguer une simple querelle entre enfants de l’intimidation. Cette dernière est caractérisée par le caractère répétitif et constant des gestes posés.

Le taxage

Le taxage est synonyme d’extorsion. Il se caractérise par des gestes violents ou des menaces en vue d’obtenir de l’argent ou des objets d’une personne sans son consentement. En fait, le taxage est considéré comme un vol qualifié avec menace d’extorsion.

Le code criminel punit l’intimidation chez les adultes. La Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents (LSJPA) punit l’intimidation chez les jeunes de 12 à 17 ans inclusivement qui sont trouvés coupables d’un tel comportement. Elle punit aussi le taxage de façon très sévère.

Conséquences et prévention de l’intimidation

Selon le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, il appert que les garçons présentant des troubles de comportement tendent à présenter des comportements d’hyperactivité et d’agression physique. Les filles, quant à elles, présentent davantage des comportements d’agression indirecte comme la médisance et la manipulation. Il importe de reconnaître ces comportements chez les jeunes à risque, afin d’intervenir le plus tôt possible.

Les conséquences de l’intimidation et du taxage sont malheureusement nombreuses, tant pour la victime que pour les témoins ou pour celui qui commet le geste violent. Un jeune victime d’intimidation ou de taxage peut se sentir humilié et déprimé. Il peut vivre de l’anxiété et avoir peur dans certaines situations. Il a de la difficulté à se concentrer sur son travail scolaire, évite certains endroits et désire s’absenter de l’école. L’intimidation peut causer des dommages psychologiques pouvant mener au décrochage scolaire, à la dépression et, dans certains cas, au suicide.

Les témoins de l’intimidation ou du taxage, pour leur part, peuvent ressentir de la culpabilité à l’égard de la victime et de la peur face à son bourreau. Un jeune qui intimide vit aussi des conséquences négatives en plus de celles causées par son geste. Il peut perdre ses amis, ses résultats scolaires peuvent diminuer et les risques d’être arrêté par la police augmentent.

Pour consulter les sites Internet d’organismes qui peuvent vous venir en aide, le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) vous invite à visiter la section "Ressources et outils interactifs" sur la page Ailleurs sur le Web du présent site. C’est également en suivant ce lien que vous accéderez au jeu internactif Tous en action contre l’intimidation!

Des jeunes de la communauté Atikamekw de Manawan ont réalisé une courte vidéo portant sur l'intimidation dans les sports. Voyez-la sur la page Facebook de Projet Empreinte Engage-toi.