Accueil | Bibliothèque | Actualités | Dans le rôle du SUPERHÉROS de la persévérance scolaire : l'employeur

Dans le rôle du SUPERHÉROS de la persévérance scolaire : l'employeur

2 février 2016

Travailler pendant les études peut être bénéfique pour les jeunes, et ce, qu’ils soient au secondaire, au collégial ou l’université. Ils peuvent, entre autres, développer leur sens de l’organisation et des responsabilités et une discipline personnelle. Cependant, si certaines conditions ne sont pas respectées, le cumul du travail peut avoir des retombées négatives non négligeables, y compris une diminution du rendement scolaire, un désengagement à l’égard des études, voire un décrochage scolaire.

Dans Lanaudière, où 52,3 %[1] des élèves de 5e secondaire et 67,8 %[2] des cégépiens inscrits en première session occupent un emploi rémunéré, il est d’autant plus important d’offrir des mesures de conciliation études-travail. Heureusement, une enquête sur les besoins en main-d’œuvre dans les établissements de la région de Lanaudière[3] révèle que de tous les établissements sondés qui embauchent des étudiants, 86 % disent avoir mis en place des mesures pour aider leurs jeunes employés étudiants à concilier études et travail.

En posant des gestes concrets comme l’accueil de jeunes pour un stage d’études ou l’affichage de vos couleurs en matière de valorisation de l’éducation grâce à l’obtention de votre certification OSER-JEUNES, non seulement vous permettez à ce message d’être entendu du plus grand nombre, mais vous devenez, à votre façon, un superhéros de la persévérance scolaire.

Histoire de vous inspirer, consultez la fiche suivante pour savoir comment participer à la campagne JPS 2016 ou comment passer à l’action tout au long de l’année.



[1]CREVALE, Engagés pour la persévérance scolaire – Un portrait lanaudois, 2015, p. 12.

2 Idem.

[3] SOM RECHERCHES & SONDAGES, Enquête 2012 sur les besoins de la main-d’œuvre dans les établissements de la région de Lanaudière, 2013, 62 p.