Accueil | Bibliothèque | Actualités | Qu'en est-il des fonds résiduels destinés aux projets locaux?

Qu'en est-il des fonds résiduels destinés aux projets locaux?

2 avril 2019

Lors du dernier appel de projets lancé par le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) en mai 2018, il avait été mentionné que « les sommes non octroyées seront utilisées pour répondre à des besoins régionaux (p. ex. formation, déploiement d’un projet régional, etc.) ».

À l’issu de cet appel, 215 473 $ ont été octroyés à des projets en persévérance scolaire et réussite éducative et 174 480 $ en lecture. Avec l’approbation du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), 53 039 $ ont été transférés au régional pour le projet « Employeurs » et 26 701 $ pour bonifier le site tonaventure.com et offrir des formations en lecture aux partenaires locaux. Rappelons-nous que ces fonds devront être dépensés d’ici le 30 juin 2019.

En janvier dernier, une demande de prolongation de la période de dépense des fonds résiduels jusqu’en décembre 2019 a été présentée au ministère. Malgré plusieurs rappels, aucune réponse ne nous est encore parvenue. Cette demande concerne 16 659 $ en persévérance scolaire et réussite éducative et 104 719 $ en lecture. Si des réponses ne lui parviennent pas en temps opportun, le CREVALE devra malheureusement envisager une rupture de financement des projets locaux pour l’automne 2019.

En outre, aucune confirmation concernant les fonds régionaux et locaux prévus pour 2019-2020 ne nous a été fournie, même si les conventions débutent le 1er avril de chaque année.

En plus des nombreux appels faits au ministère, la situation a été portée à l’attention de l’organisme de coordination du caucus lanaudois des députés caquistes; une demande de rencontre a été présentée à cet égard. Le conseil d’administration du CREVALE prendra acte de cet état de fait et de ses impacts sur les projets locaux le 11 avril prochain.

Enfin, sachez que depuis l’arrivée des fonds du MEES, le CREVALE s’affaire à soutenir ses partenaires locaux dans l’élaboration et le déploiement de projets, permettant ainsi d’augmenter la capacité d’agir des organismes lanaudois. Désireux de poursuivre la mise en œuvre de calendriers de dépôt et d’analyse de projets viables et respectant les réalités des organismes partenaires, le CREVALE continuera de suivre ce dossier de près et de vous en tenir informés.

Pour plus d’information, prière de communiquer avec Ann-Marie Picard, directrice générale du CREVALE.