Accueil | Famille | Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Qu’est-ce que c’est?

Le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un trouble de santé mentale qui se manifeste par un faible niveau d’attention ou des comportements d’hyperactivité et d’impulsivité plus fréquents et plus sévères que ceux habituellement observés chez les personnes du même groupe d’âge. Chez la personne atteinte d’un TDAH, les zones du cerveau qui sont responsables de l’attention, du sens de l’organisation et du contrôle des mouvements ont une anatomie ou un fonctionnement différents de ceux d’une personne non atteinte. Dans la plupart des cas, le TDAH perdure à l’âge adulte. Entre 5 % et 10 % des enfants seraient atteints d’un TDAH.

Quels sont les symptômes?

On distingue plusieurs symptômes, regroupés en trois catégories, dont la présence et l’intensité peuvent varier d’une personne à l’autre. Il importe de garder en mémoire que le fait de retrouver quelques-uns de ces symptômes chez notre enfant ne signifie pas nécessairement qu’il ait un TDAH. Ceux-ci peuvent notamment découler d’un problème momentané (séparation des parents, deuil, etc.). Voici quelques-uns des symptômes : 

 Hyperactivité Impulsivité  Inattention
  • Agitation
  • Difficulté à rester en place
  • « Brise-fer » ou agressif dans ses jeux
  • Chez l’adulte : sentiment d’agitation intérieure
  • Adopte des comportements risqués
  • Impatience, crises de colère incontrôlées
  • Dérange la classe, crie, fait le clown, impose sa présence
  • Relations interpersonnelles difficiles
  • Difficulté à respecter l’autorité
  • Difficulté de concentration, facilement distrait
  • Désorganisé, peu autonome et peu motivé
  • Abandonne la tâche en cours de route
  • Oublie ou perd des choses

Quelles sont les conséquences du TDAH?

S’il est traité rapidement, un enfant aux prises avec ce trouble a toutes les chances de devenir un adulte heureux et de fonctionner normalement en société. Non traité, le TDAH peut entraîner diverses conséquences. Chez l’adulte, des troubles anxieux, des dépendances à l’alcool ou aux drogues de même que des relations interpersonnelles difficiles, entre autres, peuvent être identifiés. Chez l’enfant, on note par exemple les difficultés scolaires, liées au manque d’attention ou aux troubles du comportement, et la faible estime de soi. Le TDAH étant mal connu de bien des gens, les enfants qui en sont atteints portent souvent l’étiquette du « tannant de la classe ». Ils se sentent alors différents et exclus, ce qui augmente leur souffrance.

Des pistes de solution pour faciliter la réussite scolaire de ces enfants

Les conséquences du TDAH sont autant de bonnes raisons de privilégier un dépistage et une intervention précoces (et attention, intervenir ne veut pas toujours dire donner un médicament). Le traitement doit faire appel à des professionnels de divers secteurs (santé physique, mentale et éducation) et être suivi à long terme pour donner des résultats satisfaisants. Chez l’enfant d’âge scolaire, l’emphase doit être mise sur la lecture et l’écriture pour maximiser les chances de réussite à l’école. Rappelons que les élèves souffrant d’un TDAH non traité sont plus vulnérables au décrochage scolaire.

Pour obtenir plus d’information sur le TDAH, informez-vous auprès de l’association PANDA de votre secteur. Des liens vers les sites Internet de ces associations sont disponibles dans la section Ailleurs sur le Web.

Merci à Francine Demers (PANDA MRC les Moulins), Béatrice Goumard (PANDA Matawinie – Lanaudière Nord) et Éliane Goffoy (PANDA MRC L’Assomption) pour leurs avis et conseils d’expertes.