Activités proposées

Pour les enfants âgés de 0 à 5 ans :

Ces gestes qui comptent agissent sur les déterminants de…

… la valorisation de l’éducation et l’encadrement parental.

Sortie de famille
Organisez un après-midi de patin ou de glissade, un pique-nique, une sortie au parc pour les familles qui fréquentent votre milieu. Pensez à inviter des intervenants d’organismes du milieu comme les cuisines collectives, la maison de la famille, le CLSC, le centre de femmes, les animateurs de la bibliothèque, les enseignants de la maternelle. Ces derniers pourront faire connaissance avec les familles et leur proposer leurs services. Prévoyez une collation et un réseau de covoiturage pour faciliter la participation des familles.

… le rendement en lecture, écriture et mathématiques.

Heures du conte à toutes les sauces
Parents et enfants assistent et participent activement à la lecture d’une histoire.
Les familles participantes auront droit à un prix de participation (voir le matériel suggéré par le CREVALE).
Quelques idées inspirantes mises en place par les bibliothèques lanaudoises :

  • En pyjama : avec une doudou ou un toutou, parents et tout-petits écoutent l’histoire ;
  • Gourmandes : on écoute des histoires en grignotant ensemble une collation santé ;
  • Instructives : pourquoi ne pas offrir aux parents, pendant l’heure du conte, un atelier sur l’animation du livre ? Les enfants assistent à l’heure du conte pendant que les parents deviennent des apprentis conteurs. Après l’atelier, chaque dyade s’installe dans un coin de la bibliothèque ou de la salle et lit une histoire ;
  • Interactives : Les enfants débordent d’imagination. Après la lecture du conte, invitons-les à inventer, avec l’aide de papa et maman, une nouvelle fin à l’histoire racontée ;

Attrapez la piqûre de la lecture
Durant la clinique de vaccination, des éducatrices accueillent les parents après le vaccin.
Elles profitent de la période d’attente obligatoire pour sensibiliser les parents à l’éveil à la lecture et à l’écriture. Des livres sont mis à la disposition des familles. Parents et intervenants racontent des histoires ou regardent les livres avec les enfants. Dans les cliniques des professionnels de la santé, l’activité peut avoir lieu pendant que parents et enfants attendent l’heure de leur rendez-vous.

Fabrication d’un livre
Les enfants débordent d’imagination. Mettez cette matière première à profit. Inventez le début d’une histoire que vous noterez dans un petit cahier en prenant soin de laisser suffisamment de pages blanches pour chacune de vos dyades. À tour de rôle, ces dernières devront ajouter un bout de l’histoire ; le parent écrit et l’enfant illustre.

Variante :
Vous débutez l’histoire que chaque dyade termine individuellement. Par la suite, chacune d’entre elles est invitée à lire son histoire aux autres dyades présentes. Avec les bambins, suggérez plutôt aux parents de bâtir un imagier personnalisé, selon un thème donné. L’enfant dessine, découpe ou choisit la photo d’un animal, d’un aliment ou d’un véhicule et le parent écrit le nom en dessous de l’image.

Ma liste d’épicerie
Tous les prétextes sont bons pour éveiller les enfants au monde de l’écrit. Invitez les parents à intégrer l’éveil dans leurs tâches quotidiennes. Proposez-leur un nouveau modèle de liste de courses. Sur un tableau, le parent note l’article à acheter et l’enfant le dessine ou colle une image découpée dans une circulaire.

Les fruits de l’éveil
Dessinez un arbre sur un grand papier. Offrez de petits papiers rouges en forme de pommes aux parents et invitez-les à y inscrire un geste ou une activité qu’ils font avec leur enfant pour lui donner envie d’apprendre à lire, à écrire et à compter. Le but est de donner des idées aux familles qui fréquentent votre organisation, chaque parent pouvant remplir autant de feuilles qu’il le désire.

Variantes :

  • Adaptez votre arbre aux saisons (arbre de Noël et feuilles en forme de boules, arbre nu avec feuilles vertes, feuilles aux couleurs de l’automne, etc.).
  • Conférences ou causeries sur l’éveil et la préparation à l’école
  • Invitez les parents à une conférence ou à une discussion dirigée sur l’éveil à la lecture et à l’écriture. Organisez un système de covoiturage et offrez une collation pour inciter et faciliter la participation de tous les parents. Pour remercier les familles d’avoir pris part à l’événement, offrez-leur les outils du CREVALE.

Quelques idées de conférenciers à inviter :

  • Conseiller pédagogique spécialisé en petite enfance;
  • Psychoéducateur;
  • Psychologue;
  • Étudiant universitaire dans l’un de ces domaines.

Variante :

Organisez des ateliers au cours desquels vous parlerez d’éveil à la lecture et à l’écriture avec les parents. Offrez ensuite aux dyades l’occasion de mettre en pratique ce que les parents viendront d’apprendre, à travers divers jeux qu’ils pourront refaire à la maison.

J’apprends la persévérance
À l’ère de l’instantané, comment faire en sorte que nos enfants deviennent persévérants ?
Discutez avec les parents de l’importance de développer tôt la persévérance chez les enfants.
Invitez-les à jouer à des jeux qui permettent de développer et de mettre à l’épreuve la persévérance des enfants.

Jeux suggérés :

  • Casse-tête
  • Boule avec formes à encastrer
  • Châteaux de cartes, châteaux de sable
  • Jeux de patience
  • Jeux de mémoire
  • Jeu de poches

Les détectives
Remettez à chaque dyade un livre, une revue ou une circulaire et demandez-leur de chercher des objets, des couleurs, des aliments, une émotion, un signe du temps (saison, neige, heure), des lettres. Il est possible d’adapter l’activité à l’âge des enfants selon ce qu’on leur fait chercher.

Variante :

  • Pour augmenter le mystère, remettez à chaque dyade une lampe de poche, une loupe, un crayon et des feuilles autocollantes.
  • Tamisez les lumières et invitez les participants à s’installer dans un coin tranquille de la pièce.
  • Demandez-leur de faire leurs recherches en chuchotant. Lorsqu’ils trouvent l’un des objets recherchés, le parent inscrit le nom de l’objet sur une feuille et la colle à la bonne page.

Matériel suggéré :

  • Circulaires, livres, magazines, catalogues (au moins un par dyade)
  • Pour la variante, un crayon, quelques feuilles autocollantes, une loupe, une lampe de poche (un ensemble par dyade)

Ma petite bibliothèque
Pendant une semaine ou un mois, transformez en bibliothèque un local de votre service de garde, de votre organisme ou de votre classe. Organisez des journées thématiques pour animer votre petite bibliothèque et obtenir une plus grande participation des parents :

  • Visite des parents (invitez les parents à visiter votre bibliothèque);
  • Journée « Mon livre préféré » (chaque enfant apporte son livre préféré de la maison ; il peut également s’agir d’une revue ou d’un catalogue);
  • Bibliothécaire du jour (nommez parmi les enfants un responsable des prêts, qui associera, sur un grand tableau, la photo de chaque enfant à une photocopie en petit format de la jaquette du livre emprunté);
  • Journée « Je bricole mon propre livre » (fabrication d’un livre adapté à l’âge des enfants).

Pour clore votre activité, maintenant que vous avez transmis le goût des livres aux parents et aux enfants, invitez-les à une visite guidée de la bibliothèque de votre village ou de votre ville.

Comment vous procurer des livres à bas prix :

  • Certaines bibliothèques organisent des ventes annuelles de livres usagés ou ont une section « liquidation » où il est possible de se procurer des livres usagés pour quelques dollars, voire quelques sous;
  • Les fameuses ventes de garage permettent parfois de découvrir de vrais trésors de lecture. Dans plusieurs municipalités, ces événements sont organisés en mai, juin et septembre;
  • La joujouthèque, les magasins-partage et la Saint-Vincent-de-Paul ont parfois de beaux livres en inventaire;
  • Passez le mot dans votre entourage. On connaît tous, de près ou de loin, un parent dont les enfants ont grandi et qui souhaite renouveler sa bibliothèque.

Cuisinons ensemble pour se préparer à l’école
Invitez parents et enfants à préparer une recette simple avec vous. Le parent lit la recette et guide l’enfant, qui mesure ou mélange selon ses capacités. Avant de préparer la recette, demandez aux enfants de dessiner leurs aliments préférés pendant que vous discutez de l’importance de l’éveil à la lecture et à l’écriture avec les parents. Après la réalisation de la recette, proposez des jeux aux dyades. Profitez de l’occasion pour leur donner des idées de recettes, d’activités tirées du quotidien et de jeux à faire pour développer le goût d’apprendre à lire chez leur enfant.

Idées de jeux :

  • La corde à linge : l’enfant peut aider à accrocher les bas, à assembler les paires selon leurs couleurs, leur propriétaire, leur taille, etc.
  • La course à obstacles : l’enfant doit aller chercher, tantôt en rampant, tantôt à quatre pattes, tantôt en faisant quatre, cinq ou six sauts, un objet identifié par sa couleur ou sa forme et le rapporter dans un contenant ou derrière une ligne (par exemple, « À quatre pattes, va me chercher le cube bleu »). Ce type d’exercice, en plus d’aider l’enfant à reconnaître formes et couleurs, contribue à développer les muscles de son dos, de ses épaules et de ses bras, le préparant lentement à l’écriture.
  • Enfiler des billes de bois sur un bout de corde : on adapte la taille des billes et de la corde à l’habileté de l’enfant en vue de développer sa motricité fine.
  • Domino de livre : on cherche, dans un livre, un catalogue ou une circulaire, une couleur, une émotion, un signe du temps, un aliment.

 

 



Pour les enfants âgés de 6 à 12 ans :

Ces gestes qui comptent agissent sur les déterminants de…

… la valorisation de l’éducation et l’encadrement parental.

Go les parents !
Profitez des événements auxquels sont conviés les parents (portes ouvertes, rencontre du début d’année, remise des bulletins, concerts et joutes sportives, etc.) pour les sensibiliser à l’importance de l’accompagnement et de l’encouragement parentaux dans la persévérance scolaire des enfants. Installez un kiosque où un jeune ou un intervenant leur offrira des outils du CREVALE.

Un père, c’est important !
Pendant que maman cajole et protège, papa chatouille et fait découvrir la vie. Les pères accompagnent, soutiennent et encouragent leurs enfants différemment des mères. Le rôle des pères est complémentaire à celui des mères et leur apport au développement des enfants est considérable. Proposez-leur de vivre un beau moment avec leur enfant en les invitant à :

  • Un défi sportif (marche, vélo, hockey, raquette);
  • Une exposition des œuvres des enfants;
  • Un souper communautaire;
  • Un atelier de menuiserie;
  • Un rallye autour du village ou de la ville (pour leur faire connaître les organismes, établissements et commerces qui travaillent pour le bien-être des familles);
  • Venir parler de leur métier aux jeunes du groupe.

5 à 7 des familles
Offrez une activité spéciale aux familles qui fréquentent votre milieu. Le but est de développer leur sentiment d’appartenance, de leur faire vivre de beaux moments ensemble et de vous permettre de tisser des liens différents avec eux. Invitez d’autres organismes de votre milieu à se joindre à vous pour faire connaître leurs services et outiller vos familles.

Besoin d’idées ?

  • Joute sportive;
  • Atelier sur la communication parent-enfant;
  • Formation de base en secourisme;
  • Atelier de cuisine parent-enfant;
  • Joute d’improvisation parents-enfants.

…estime de soi.

Mon défi
Invitez les jeunes à identifier un défi qu’ils souhaitent relever et qui fera appel à leur persévérance. Il peut s’agir d’améliorer leur comportement, d’attacher leurs souliers seul, de réaliser leurs travaux proprement, d’améliorer un résultat scolaire, etc. Les jeunes notent le défi sur un petit papier qu’ils laissent bien en vue.

Mentor mentor
Les jeunes peuvent être d’excellents mentors en herbe. Mettez leurs connaissances à profit et jumelez-les à un groupe de plus petits. Vous viendrez ainsi soutenir les plus jeunes et valoriser les plus grands.

Quelques idées de contextes :

  • Formez un comité d’accueil avec des élèves de la 4e à la 6e année qui se chargera de faire visiter l’école aux plus petits;
  • Invitez vos élèves de 3e année à faire la lecture aux élèves de la maternelle ou d’un CPE voisin;
  • Faites un projet de création où petits et grands fabriqueront ensemble un livre d’histoire.

… le rendement scolaire en lecture, écriture et mathématiques.

Comme au théâtre
Faites de la lecture un moment pour s’amuser en groupe. Distribuez le scénario d’une pièce de théâtre aux jeunes. Proposez un ou deux rôles à chacun et, ensemble, faites la lecture du texte en adaptant la voix et l’intonation selon le personnage interprété. Débutez l’activité par une discussion sur l’importance de la lecture dans les apprentissages scolaires. À la fin, remettez une carte d’encouragement personnalisée à tous les lecteurs pour les féliciter de leur performance.

Quelques questions pour alimenter la discussion :

  • Pourquoi est-il important de savoir bien lire ?
  • Dans quelles matières scolaires a-t-on besoin de la lecture ?
  • Comment peut-on développer notre goût et notre talent de lecteur ?

Matériel suggéré :

  • Scénario de pièce de théâtre (un par personne)
  • Carte d’encouragement

Club de lecture

Proposez un club de lecture aux jeunes qui fréquentent votre école ou votre organisme. Proposez des activités variées liées à la lecture :

  • Présentation du livre préféré de chacun;
  • Échange de livres;
  • Périodes de lecture partagée (on lit ensemble une œuvre, chacun son paragraphe, sa page, etc.);
  • Lecture accompagnée (les membres du club vont faire la lecture aux plus petits de l’école ou de l’organisme, ou aux enfants de la garderie du quartier).

…motivation et engagement.

Les fruits de ma PS
Sur un grand papier, dessinez un grand arbre. Laissez de petits papiers rouges en forme de pommes aux parents et invitez-les à y inscrire un mot d’encouragement ou un bon coup d’un élève.

Variantes :

Adaptez votre arbre aux saisons (arbre de Noël et feuilles en forme de boules, arbre nu avec feuilles vertes, feuilles aux couleurs de l’automne, papiers en forme de ruban de la persévérance durant les JPS, etc.).

… les aspirations scolaires et professionnelles.

Le métier ou la passion de papa ou maman
Invitez un parent à présenter aux enfants son métier ou sa passion. En précisant pourquoi il aime cette activité ou ce métier, quelles sont les caractéristiques et la formation nécessaires à sa pratique, quelques anecdotes, etc. Demandez aux enfants de s’exprimer à leur tour, en table ronde ou par écrit, sur leur passion ou le métier qu’ils aimeraient exercer quand ils seront grands.

Mon talent
À l’image des événements Secondaire en spectacle et Cégeps en spectacle, organisez un concours de talents. Invitez les jeunes à s’inscrire et à faire montre de leur talent en danse, musique, humour, jonglerie, cirque, gymnastique, etc. Certains d’entre eux n’ont pas de numéro à présenter ? Invitez-les à prendre part à l’une ou l’autre des étapes de l’organisation du concours (promotion, jury, animation, logistique, mise en scène, etc.).

Pour les enfants âgés de 12 à 16 ans :

Ces gestes qui comptent agissent sur les déterminants de…

… la valorisation de l’éducation et l’encadrement parental.

Tout le monde s’en parle
Organisez un débat ou une table ronde sur le thème de la persévérance. Pour alimenter la discussion, posez des questions d’actualité. Filmez le débat, invitez-y des parents et des intervenants pour connaître leur point de vue.

Témoignages et conférences JPS
Invitez un conférencier ou un persévérant de votre milieu à témoigner devant les jeunes et leurs parents.

Variantes :

  • Demandez à chaque enseignant ou intervenant de désigner quelques élèves parmi les plus persévérants. Faites de la conférence une activité récompense pour ces élèves;
  • Ajoutez-y une collation spéciale;
  • Proposez aux jeunes de relever un défi à leur hauteur. Seuls ceux qui auront relevé le défi auront accès à la conférence;
  • Faites précéder la conférence de courts témoignages de jeunes ou d’adultes qui ont vécu une expérience particulière liée à la persévérance.

Go les parents !
Profitez des événements auxquels sont conviés les parents (portes ouvertes, rencontre du début d’année, remise des bulletins, concerts et joutes sportives, etc.) pour les sensibiliser à l’importance de l’accompagnement et de l’encouragement parentaux dans la persévérance scolaire des enfants. Installez un kiosque où un jeune ou un intervenant leur offrira des outils du CREVALE.

Un père, c’est important…même au secondaire !
Pendant que maman cajole et protège, papa chatouille et fait découvrir la vie. Les pères accompagnent, soutiennent et encouragent leurs enfants différemment des mères. Le rôle des pères est complémentaire à celui des mères et leur apport au développement des enfants est considérable. Proposez-leur de vivre un beau moment avec leur enfant en les invitant à :

  • Un défi sportif (marche, vélo, hockey, raquette) ;
  • Une exposition des œuvres des enfants ;
  • Un souper communautaire ;
  • Un atelier de menuiserie ;
  • Un rallye autour du village ou de la ville (pour leur faire connaître les organismes, établissements et commerces qui travaillent pour le bien-être des familles) ;
  • Venir parler de leur métier aux jeunes du groupe.

… les aspirations scolaires et professionnelles.

Lettre à moi-même
Invitez les jeunes à consigner, dans une lettre qu’ils s’adressent personnellement, leurs rêves, leurs aspirations et un mot d’encouragement.
Conservez la lettre et remettez-la-leur à la fin de leur parcours ou en cours de route s’ils rencontrent des embûches ou songent à abandonner l’école.

Matériel suggéré :

Si la lettre est remise en fin de parcours, soulignez la réussite du jeune en l’accompagnant d’un certificat de la persévérance.

La boussole

Installez des kiosques pour parler aux jeunes d’orientation scolaire et professionnelle :
Invitez des centres de formation et des cégeps à présenter leurs programmes et des professionnels à parler de leur métier.
Offrez des consultations avec des conseillers d’orientation et des ordinateurs sur lesquels les jeunes pourront explorer la plateforme « moimonavenir.com ».
Présentez les activités parascolaires offertes aux jeunes et par lesquelles ils peuvent apprendre à se connaître davantage.
Invitez des organismes qui viennent en aide aux jeunes, comme votre Carrefour jeunesse emploi.

Mon talent
À l’image des événements Secondaire en spectacle et Cégeps en spectacle, organisez un concours de talents. Invitez les jeunes à s’inscrire et à faire montre de leur talent en danse, musique, humour, jonglerie, cirque, gymnastique, etc. Certains d’entre eux n’ont pas de numéro à présenter ? Invitez-les à prendre part à l’une ou l’autre des étapes de l’organisation du concours (promotion, jury, animation, logistique, mise en scène, etc.).

… la motivation et l’engagement.

J’observe mes confrères
La semaine précédant les JPS, chaque jeune pige le nom d’un camarade de classe qu’il devra observer pendant les JPS. À la fin de la dernière journée des JPS, l’ami secret devra remettre une carte JPS soulignant les efforts ou la persévérance dont a fait preuve le jeune observé pendant cette période. Toutes les réponses sont bonnes : avoir surmonté sa timidité, avoir fini un devoir, avoir aidé un ami, etc. De quoi nourrir l’estime de soi des jeunes.

Variante :
Organisez cette activité entre adultes, avec l’équipe-école ou l’équipe de travail.

Sujet : la persévérance
Portraits de persévérants. L’importance de la persévérance dans la réussite. Récit d’un moment où j’ai dû persévérer. Voilà quelques-unes des nombreuses idées de thèmes que vous pourrez aborder avec vos jeunes dans un travail de recherche ou de rédaction, ou une présentation orale.


Tout le monde s’en parle
Organisez un débat ou une table ronde sur le thème de la persévérance. Pour alimenter la discussion, posez des questions d’actualité. Filmez le débat, invitez-y des parents et des intervenants pour connaître leur point de vue.

Témoignages et conférences JPS
Invitez un conférencier ou un persévérant de votre milieu à témoigner devant les jeunes et leurs parents.

Variantes :

  • Demandez à chaque enseignant ou intervenant de désigner quelques élèves parmi les plus persévérants. Faites de la conférence une activité récompense pour ces élèves;
  • Ajoutez-y une collation spéciale;
  • Proposez aux jeunes de relever un défi à leur hauteur. Seuls ceux qui auront relevé le défi auront accès à la conférence;
  • Faites précéder la conférence de courts témoignages de jeunes ou d’adultes qui ont vécu une expérience particulière liée à la persévérance.


Pour les enfants âgés de 16 ans et plus :

Ces gestes qui comptent agissent sur les déterminants de…

… la valorisation de l’éducation et l’encadrement parental.

5 à 7 des familles
Faites d’une pierre deux coups ! Touchez à la fois vos élèves et leurs enfants. Offrez une activité spéciale aux familles qui fréquentent votre milieu. Le but est de développer leur sentiment d’appartenance, de les sensibiliser en tant que parents, de leur faire vivre de beaux moments ensemble et de vous permettre de tisser des liens différents avec eux. Invitez d’autres organismes de votre milieu à se joindre à vous pour faire connaître leurs services.

Besoin d’idées ?

  • Joute sportive;
  • Atelier sur la communication parent-enfant;
  • Formation en secourisme;
  • Atelier de cuisine parent-enfant;
  • Joute d’improvisation parents-enfants.

Tout le monde s’en parle
Organisez un débat ou une table ronde sur le thème de la persévérance. Pour alimenter la discussion, posez des questions d’actualité. Filmez le débat, invitez-y des parents et des intervenants pour connaître leur point de vue.

Témoignages et conférences JPS
Invitez un conférencier ou un persévérant de votre milieu à témoigner devant les jeunes et leurs parents.

Variantes :

  • Demandez à chaque enseignant ou intervenant de désigner quelques élèves parmi les plus persévérants. Faites de la conférence une activité récompense pour ces élèves;
  • Ajoutez-y une collation spéciale;
  • Proposez aux jeunes de relever un défi à leur hauteur. Seuls ceux qui auront relevé le défi auront accès à la conférence;
  • Faites précéder la conférence de courts témoignages de jeunes ou d’adultes qui ont vécu une expérience particulière liée à la persévérance.


Joute d’improvisation
Les jeunes débordent d’imagination ! Faites-les improviser sur la persévérance selon les thèmes suggérés par le CREVALE. Il ne reste qu’à les imprimer, à les découper et à jouer !

Variantes :
Organisez une joute ou un tournoi avec d’autres organismes, centres de formation ou une équipe d’une ligue régionale.

…estime de soi.

Mon défi
Invitez les jeunes à identifier un défi qu’ils souhaitent relever et qui fera appel à leur persévérance. Il peut s’agir d’améliorer leurs résultats, d’être plus ponctuels en classe, de diminuer ou stopper sa consommation de tabac, de réaliser un stage d’un jour, d’écrire une lettre à un proche ou faire la lecture à ses compagnons d’ateliers pour les participants des groupes d’alphabétisation populaire, etc. Les jeunes notent le défi sur un petit papier qu’ils laissent bien en vue.


… les aspirations scolaires et professionnelles.

La boussole

Installez des kiosques pour parler aux jeunes d’orientation scolaire et professionnelle :

  • Invitez des centres de formation et des cégeps à présenter leurs programmes et des professionnels à parler de leur métier;
  • Offrez des consultations avec des conseillers d’orientation et des ordinateurs sur lesquels les jeunes pourront explorer la plateforme « moimonavenir.com »;
  • Présentez les activités parascolaires offertes aux jeunes et par lesquelles ils peuvent apprendre à se connaître davantage;
  • Invitez des organismes qui viennent en aide aux jeunes, comme votre Carrefour jeunesse emploi.

Mon talent
À l’image des événements Secondaire en spectacle et Cégeps en spectacle, organisez un concours de talents. Invitez les jeunes à s’inscrire et à faire montre de leur talent en danse, musique, humour, jonglerie, cirque, gymnastique, etc. Certains d’entre eux n’ont pas de numéro à présenter ? Invitez-les à prendre part à l’une ou l’autre des étapes de l’organisation du concours (promotion, jury, animation, logistique, mise en scène, etc.).

Pour tous :

Ces gestes qui comptent agissent sur les déterminants de…

… la valorisation de l’éducation et l’encadrement parental.

 

  • Promouvoir les JPS 2018 (p. ex. porter le ruban, poser une affiche, utiliser les outils de communication de votre organisation, participer au lever de drapeau, etc.);
  • Distribuer le kit des gestes qui comptent à vos employés, aux parents, à vos clients, etc. afin de donner des pistes d’action pour accompagner les jeunes;
  • Participer à la matinée-causerie en collaboration avec le CISSS de Lanaudière pour célébrer les avancées des 10 dernières années en persévérance scolaire et obtenir des pistes d’action concrètes pour joindre les populations vulnérables;
  • Diffuser à l’intention de vos employés, parents, clients, etc. des chroniques ou des « Saviez-vous que… » sur divers sujets liés à la persévérance scolaire; le CREVALE en offre deux fois par année, soit en début d’année scolaire et lors des JPS;
  • Organiser une « Brigade Desjardins de la persévérance scolaire » pour distribuer le kit des gestes qui comptent aux citoyens aux abords d’une route, dans un lieu public ou lors d’un événement particulier pour sensibiliser les adultes à l’importance d’encourager les jeunes, chaque jour.