Accueil | Outils et projets | J'aime ça quand tu m'encourages | Pourquoi accompagner et encourager les jeunes?

Pourquoi accompagner et encourager les jeunes?

La responsabilité des devoirs et leçons incombe aux enfants. Celle d’encadrer, de soutenir et d’encourager ces derniers revient aux parents. L’implication des parents est réellement importante pour augmenter la persévérance scolaire des jeunes. Le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) vous invite à lire le court texte qui suit. Il porte sur les travaux de Rollande Deslandes, professeure au département des Sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières, qui ont démontré que des pratiques parentales favorables ont les effets suivants sur la réalité des élèves:

  • Meilleurs résultats scolaires des élèves
  • Amélioration de leur comportement
  • Plus grande motivation
  • Plus grandes aspirations scolaires
  • Plus de devoirs complétés
  • Diminution du taux d’absentéisme
  • Réduction du taux de suspension et de décrochage scolaire
  • Attitude plus positive des élèves envers l’école et les travaux scolaires
  • Relation élève-enseignant plus positive, dès le début de la scolarisation

Le rôle le plus important que peuvent jouer les parents dans la réussite et la persévérance scolaires de leur enfant s’exerce à la maison, par un soutien affectif quotidien. En effet, les résultats de recherche de madame Deslandes démontrent que certaines attitudes des parents dans l’encadrement de leur enfant influencent positivement la performance scolaire, par exemple se montrer disponible pour lui et encourager son autonomie.

Rappelons cependant que tous les adultes peuvent encourager et valoriser les jeunes. À l’adolescence, alors que les jeunes cherchent à s’émanciper, il est même souhaitable que des adultes significatifs autres que les parents interviennent positivement dans le cheminement du jeune.

Source: Extrait des travaux et conférences de Rollande Deslandes, professeure et chercheure au département des Sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières, Journée d’étude annuelle du CREPAS, 24 février 2005.