Facteurs de risque

Éléments concourant à accroître les risques de décrochage scolaire chez les jeunes. Les facteurs de risque reliés au décrochage scolaire sont nombreux, complexes et interreliés.  Plus un jeune est concerné par un nombre important de facteurs de risque, plus il court des risques d’abandonner l’école. Les facteurs de risque peuvent être de quatre ordres. Ils peuvent être liés au milieu de vie, à l’école, à la famille ou aux jeunes.

Facteurs de risque liés au milieu de vie

  • Pauvreté économique
  • Pauvreté sociale
  • Peu de services sociaux et communautaires
  • Peu de services de loisirs et culturels (bibliothèque)
  • Logement inadéquat
  • Difficultés de transport et de déplacement
  • Isolement géographique
  • Présence de groupes criminalisés ou de pairs déviants
  • Absence de valorisation de l’éducation

Facteurs de risque liés à l’école

  • Climat de classe et relation maître-élève problématiques
  • Activités scolaires et parascolaires peu adaptées ou inexistantes
  • Grande mobilité du personnel
  • Manque de collaboration entre les divers intervenants, les familles et la communauté
  • Manque de soutien pour les élèves en difficulté
  • Manque de soutien et de valorisation des enseignants
  • Croyance faible en la capacité de réussir des élèves
  • Faible participation du personnel à la vie scolaire
  • Leadership et gestion de changement peu développés
  • Pratiques pédagogiques et éducatives peu adaptées

Facteurs de risque liés à la famille

  • Peu d’implication des parents dans la stimulation, le suivi et l’encadrement de l’enfant
  • Mauvaises habitudes de vie (sommeil, alimentation, activité physique)
  • Problème de santé mentale chez les parents: dépression, dépendance, difficultés d’adaptation, violence
  • Faible scolarité des parents (particulièrement de la mère)
  • Attitudes parentales défavorables envers l’école (peu de valeur, réaction dévalorisante, méfiance, etc.)
  • Pauvreté ou dépendance économique
  • Instabilité de la cellule familiale (incluant déménagements fréquents)
  • Méconnaissance des services sociocommunautaires et culturels
  • Faible valorisation de la réussite éducative et de la formation

Facteurs de risque liés aux jeunes

  • Retards d’apprentissage, faible rendement scolaire, échecs
  • Problèmes de développement sur le plan du langage, de la psychomotricité, de l’apprentissage, etc.
  • Perception négative de ses habiletés
  • Expérience scolaire peu satisfaisante
  • Faible lecteur (compétence et désir de lire)
  • Faibles habiletés sociales, rejet par les pairs (isolement)
  • Faible estime de soi
  • Détresse psychologique (dépression)
  • Faible sentiment d’appartenance à l’école
  • Relations conflictuelles (troubles de comportement)
  • Association à des pairs déviants
  • Absence de motivation et d’intérêts personnels
  • Faibles aspirations scolaires et professionnelles (indécision)
  • Mal-être à l’école (suspension, absentéisme, désir d’abandonner l’école)
  • Mauvaises habitudes de vie (drogues, alcool, etc.)
  • Difficultés à concilier études et travail rémunéré
  • Peu de temps consacré aux études à la maison
  • Faible investissement dans des activités scolaires ou parascolaires
  • Violence et intimidation

 

> Consulter aussi les Facteurs de protection