Actualités


La rentrée scolaire apporte toujours son lot d’enthousiasme et de peurs. Aussi, vu la situation actuelle, les jeunes peuvent vivre plus de stress; c’est tout à fait normal. N’oublions pas que bon nombre d’entre eux n’ont pas mis les pieds à l’école depuis plusieurs mois. De plus, ils devront apprendre à vivre avec les nouvelles consignes. 

Les adultes entourant les jeunes sont donc invités à être à l’affût des signes de stress tels que :

  • Changement d’humeur : il pleure ou fait de crises de colère. Il est plus turbulent ou plus isolé qu’à l’habitude;  
  • Maux physiques : il se plaint de maux de tête ou de ventre, de nausées, etc.;
  • Sommeil perturbé : il a de la difficulté à s’endormir ou se réveille souvent pendant la nuit. Le jour, il est plus fatigué et éprouve des problèmes de concentration. 

Pour les aider à se sentir mieux, on peut : 

  • Nommer les émotions vécues : aidez l’enfant à mettre des mots sur ce qu’il ressent;
  • Écouter : prenez le temps de l’écouter et rassurez-le; 
  • Répondre à ses questions : expliquez-lui la situation pour qu’il la comprenne bien; 
  • Visualiser : quand une situation difficile survient, demandez au jeune de penser à un souvenir qui le rend heureux;
  • Avoir de saines habitudes de vie : faites du sport en famille et mangez des repas équilibrés, voilà de bons moyens de diminuer le stress;
  • S’entourer : les adolescents se confient parfois moins aux adultes. Offrez-leur quand même votre soutien, mais assurez-vous qu’ils restent en contact avec leurs amis.

Chaque jeune est unique et a des besoins différents. Essayez plusieurs trucs pour voir ceux qui fonctionnent le mieux pour lui. Enfin, rappelez-vous que les jeunes sont sensibles à leur environnement. En étant attentif à vos réactions et émotions, et en gardant une attitude calme, vous serez un modèle inspirant pour eux en ce qui a trait à leur propre gestion du stress. 

© CREVALE 2020 - Tous droits réservés. Conception Web Guidi.co