Accueil | Famille | Devoirs et leçons

Devoirs et leçons

Pourquoi les devoirs et leçons?

Les leçons permettent à votre enfant de consolider les apprentissages faits durant la journée. Les devoirs lui permettent de mettre les nouvelles notions en pratique et d’acquérir de bonnes habitudes de travail.

Réalisés de façon régulière, les devoirs et leçons apprennent à votre enfant la constance et la persévérance. Pour vous, les devoirs et leçons sont une façon de suivre l’évolution de votre enfant et de déceler ses difficultés. Ils sont un pont entre l’école et la famille.

Le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) vous transmet ces quelques pistes pour démystifier ce passage obligé.

Durée des devoirs et leçons

Au primaire

En général, 20 à 60 minutes consacrées quotidiennement à l’étude et à la réalisation des devoirs suffisent aux cycles primaires.

Au secondaire

Comme le nombre de matières à l’étude est plus élevé au secondaire, il est normal que le temps d’étude quotidien le soit également. Un adolescent devrait consacrer en moyenne plus d’une heure par jour à l’étude et à la réalisation des travaux scolaires.

La place du père et de la mère dans les devoirs et leçons

Premier cycle du primaire (1re et 2e années)

Au premier cycle du primaire, il est nécessaire que vous participiez activement à la réalisation des devoirs et leçons. Vous pouvez ainsi demander à votre enfant d’épeler ou d’écrire ses mots de vocabulaire, ses complémentaires, etc. Attention cependant à ne pas faire tout le travail pour lui.

Par ailleurs, vous n’avez pas à tout connaître et à reproduire les cours donnés à l’enfant. Vous devez vous contenter d’accompagner et d’encourager votre enfant à trouver les réponses par lui même. En laissant à votre enfant la responsabilité de demander un complément d’information à son enseignant, vous permettez à ce dernier d’avoir une bonne idée de la compréhension de votre enfant. De cette façon, vous transmettez des méthodes d’étude à votre enfant.

Deuxième et troisième cycles du primaire (3e à 6e année)

À partir du deuxième cycle du primaire, votre enfant a besoin de personnaliser ses méthodes d’étude et d’acquérir de l’autonomie dans ses apprentissages. Vous pouvez donc graduellement diminuer votre participation à l’étude. La capacité de votre enfant à lire et à comprendre les consignes est un bon indicateur du moment auquel vous pouvez lui laisser davantage d’autonomie pour les devoirs et leçons.

Le mot d’ordre est de laisser l’enfant s’organiser et étudier à sa façon, tout en demeurant disponible. Vous conservez une responsabilité face à la réussite votre enfant. Il est donc tout à fait acceptable de réviser les leçons à l’occasion et de s’assurer que les devoirs soient réalisés proprement et en entier. Cet intérêt porté aux études de votre enfant ne peut qu’être bénéfique pour sa persévérance et sa réussite.

Quelques trucs pour faciliter la période des devoirs et leçons

La période des devoirs et leçons n’étant pas tous les soirs, dans toutes les familles, une partie de plaisir, voici quelques trucs visant à alléger l’ambiance et à faire des périodes d’étude de bons moments en famille.

Établissez une routine: votre enfant a besoin d’un espace confortable, calme, bien éclairé pour étudier. Le fait de déterminer en début d’année l’endroit et l’heure pour réaliser les devoirs et leçons permet de faciliter la planification de votre horaire familial, de créer une routine que votre enfant conservera durant toutes ses études et, surtout, d’éviter les interminables négociations.

Responsabilisez votre enfant face à ses études : en sortant le matériel du sac de votre enfant, vous gagnez peut-être quelques précieuses minutes, mais vous l’empêchez d’apprendre à s’organiser. Dans la même veine, aller chercher un livre que votre enfant a oublié à l’école ne l’aide pas à devenir responsable. Votre enfant a la responsabilité d’apporter tout le matériel dont il a besoin pour étudier; c’est son travail d’élève.

Aidez-le à développer sa concentration: le manque d’activité physique,  d’encadrement et de sommeil, le bruit et la surconsommation télévisuelle peuvent provoquer des difficultés de concentration chez l’enfant. Pour l’aider à développer sa concentration, suggérez-lui des activités qui demandent de la patience et de la persévérance, comme par exemple:

  • les jeux de société: Scrabble, etc.
  • de construction: blocs LEGO, Mécano, etc.
  • les jeux d’habiletés intellectuelles: mots croisés, Sudoku, etc.
  • les jeux de patience: casse-tête en 3D, modèles réduits, etc.

Devoirs et leçons: des stratégies différentes pour des jeunes différents

Chaque enfant apprend à son rythme, à sa façon. Pour aider votre enfant à développer des stratégies qui lui sont propres, tentez de déterminer s’il est visuel, auditif ou kinesthésique.

  • Traits de personnalité du visuel: il mémorise facilement une image, un visage. Il aime bien lire les instructions d’un nouveau jeu.
    Stratégies à privilégier: utiliser des fiches personnelles, schémas, graphiques et résumés.
  • Traits de personnalité de l’auditif: il mémorise facilement un air, les paroles d’une chanson. Il préfère entendre les instructions d’un nouveau jeu.
    Stratégies à privilégier: lire à voix haute, mettre les formules à retenir en rythme sur l’air d’une chanson connue ou utiliser un enregistreur vocal.
  • Traits de personnalité du kinesthésique: il mémorise facilement des mouvements de danse, il a besoin de bouger.
    Stratégies à privilégier: étudier avec des amis (en faisant preuve de rigueur, il va sans dire), surligner les notions importantes avec des couleurs vives, manipuler des réglettes, visualiser les problèmes à résoudre.

Votre enfant a probablement un sens prédominant, mais il utilise quand même des stratégies associées aux trois types de personnalités. Il apparaît d’ailleurs que l’on retient seulement 10% des notions étudiées avec une simple lecture. Lorsqu’on utilise des méthodes issues des trois types de personnalités, ce sont plutôt 90% des notions étudiées qui sont retenues.